InternationalDeutschSpanishChineseRussianFrenchSouth AfricaAustraliaUnited Kingdom

Combustibles spéciaux liquides

Combustibles spéciaux liquides

Découverte et exploitation thermique d'alternatives

Outre les combustibles standards que sont le fioul domestique et le fioul lourd, il existe toute une gamme de substances liquides qui, avec un pouvoir calorifique supérieur à 15 MJ/kg, contiennent suffisamment d'énergie pour que leur exploitation thermique en vaille la peine.

Parmi celles-ci, on compte :

  • Les graisses animales

  • L'huile de colza

  • L'huile de soja

  • L'huile/ la graisse de palme

  • L'huile de poisson

  • La glycérine

  • L'huile de friture

  • Le biogazole

  • Le soufre

  • L'huile de silicone

  • De nombreux dérivés chargés d'impuretés issus de l'industrie chimique tels que le bisphénol acétate ( Bisphénol A), le styrène ou le toluène

Tandis que certaines de ces substances sont produites spécialement en vue d'une exploitation thermique, bien d'autres se forment comme dérivés, voire comme véritable « substance problématique », qui ont un impact néfaste sur l'écobilan et doivent être éliminés.

Toutes présentent un pouvoir calorifique élevé mais se distinguent cependant par leurs propriétés chimiques et physiques. Ainsi, nombre de combustibles spéciaux doivent être préchauffés pour atteindre une viscosité adaptée à la combustion ou même pouvoir se liquéfier. Beaucoup d'entre eux sont chargés d'impuretés et imposent des exigences élevées au système de combustion en raison de leur composition chimique variable.

Dans un tel cas, le choix du modèle SKV-SF de la série de brûleurs à coupelle rotative SKVG semble indiqué. Comme les parties en contact avec le combustible sont faites d'acier inoxydable, il valorise avec fiabilité même les liquides hautement visqueux chargés d'impuretés et à l'indice d'acidité élevé, tout en garantissant les meilleurs rejets possibles pour une combustion quasi complète.

Quel que soit le brûleur employé pour chacun de ces combustibles, la valorisation des combustibles spéciaux est le plus souvent un investissement rentable. Ceci est particulièrement vrai quand cette substance devait jusqu'alors être éliminée par le biais d’un process coûteux ou à l’aide d’un combustible de secours au lieu de produire de l'énergie. Cette nouvelle source d'énergie ne soulage pas seulement le budget mais préserve aussi l'environnement.